food routine de voyage

necessaire-2

S’il vous arrive de préparer votre table de petit déjeuner la veille pour le lendemain matin, cet article de maniaco-psycho-perfecto-écolo (pas dépresso) de la life est pour vous, bon sinon vous pouvez aussi le lire par curiosité …

La semaine dernière, nous sommes partis en famille en Israel  (je compte bien vous en parler). L’occasion de partager ma petite routine de voyage que je propose (ou impose) à mes co-voyageurs… Car une des mes préoccupations principales est de produire le moins de déchets possibles tout en mangeant de bonnes choses.

Je prépare toujours les sandwichs pour l’avion : c’est bien meilleur que la bouffe d’aéroport, ça prend 15 minutes à faire et on choisit son emballage. Exit les couverts et barquettes plastiques. Je fais de petits bâtonnets de carottes et concombre, je prends des fruits et des biscuits.

Alors voilà ce que j’emporte  :

  • des serviettes de tables (jolies hein) pour chacun : toujours utiles et qui me permettent de refuser (presque) toutes les serviettes en papier qu’on nous propose dans les restaurants et cafés.
  • des gourdes : partout on trouve de l’eau potable pour les remplir et donc ne pas consommer de bouteilles plastiques. J’achète les gourdes de la marque suisse Sigg, légères et de très bonne qualité.
  • une petite cuillère : pour remuer son café sans utiliser ces horribles cuillères en plastique
  • un tupperware (en plastique à cause du poids) : pour transporter un produit frais ou quoi que ce soit qui le nécessite
  • mon thé vert dans un petit bocal avec mes filtres ou ma boule à thé : totalement addict au thé, mais allergique au lipton yellow, c’est pas compliqué à transporter et  je peux le dégainer n’importe où (dans un appart de location, un café ou un avion), il suffit juste de demander de l’eau chaude et c’est gratuit.
  • 2 ou 3 sacs réutilisables Monoprix ou en tissu léger : pour refuser tout sac en plastique qu’on vous donne à tour de bras, hop on dégaine son sac. Même ma mère qui était du voyage a pris cette habitude (en tout cas quand elle est avec moi)

A chacun ses objets transitionnels …