Mes coings rôtis au four

Il me reste encore une grande quantité de coings, récoltés dans les jardins de mes voisins.

Après avoir fait des pots de gelée de coing, et donc de la pâte de coing – pour ne pas gâcher la purée de fruit qui reste après avoir utilisé le jus pour la gelée), j’ai aussi fait cette recette méga facile.

Image (6)

Le point de départ un peu bizarre de cette recette, c’est ce jour où ma psy m’a parlé de coings rôtis au four avec du miel et des noix, mangés en Grèce (je crois), un délice.

En cette fin d’automne, croulant sous les coings (qui se conservent bien dans un endroit bien frais), voilà que l’idée me revient, et je cherche à faire ça.

Image (4)

Je me suis dit que ce super blog que j’adore (merci à ma pote Barbie 😉) , qui porte le fameux nom de « Un peu gay dans les coings », devait forcément proposer une recette de coings rôtis. Et bingo !

Je l’ai refaite à ma sauce et voilà le résultat : des coings fondants, à peine caramélisés, pas trop sucrés non plus. A déguster avec du fromage blanc (grec), trop trop bon !!!

Et beaucoup moins fastidieux que la gelée et la pâte de coings ! Il y a juste le temps de cuisson qui est long, alors souvent je le lance le matin pour le dej le midi.

Image (5)

Quantité pour 4/5 coings
Temps de cuisson : 3 h environ
Ingrédients : 250 g de sucre / 300 ml eau / miel / noix

1/ Enlevez avec un torchon sec le duvet des coings, rincez-les, coupez-les en 2 et ôtez le milieu (pépins).

2/ Préparez le sirop, il suffit de faire fondre le sucre dans la casserole avec l’eau, et préchauffez votre four à 140°C.

3/ Placez vos coings dans une cocotte en fonte et couvrez-les avec le sirop. Couvrez avec le couvercle.

4/ Faites cuire environ 2h30. Les coings doivent être fondants (à vérifier avec la pointe d’un couteau).

5/ Si vous le souhaitez, transvasez vos coings avec leur jus dans un joli plat allant au four ou ôtez le couvercle de la cocotte. Parsemez de noix et d’un peu de miel (si vous aimez ce goût). Augmentez la température du four à 180°C pour que les noix grillent un peu.

6/ Servez tiède avec du fromage blanc grec.


I do have plenty of quinces, collected from my neighbors’ gardens. I already made a lot of quince jelly and of course quince paste (with the fruits puree that remains after I used the juice for the jelly), but today I want to share this super easy recipe.

The weird story starts with that day when my shrink talked to me about those delicious roasted quinces she had in Greece, served with walnuts and honey.

So this Autumn, in the middle of dozens of quinces, it came up and I started looking after it.

So I went to this great blog I love, “un peu gay dans les coings” French speakers will understand the word play with the “coings”(=quince) – and bingo : I found a recipe of roasted quinces.

I did it my way and here is the result: melting quinces, slightly caramelized, just sweet enough, to serve with Greek yoghurt.

Quantity for 4/5 quinces
3h cooking
Ingredients: 250g of sugar / 300ml water / honey / nuts

  1. With a dry cloth, remove the hair layer of the quinces, then wash them, cut in half and take out the middle seeds.
  2. Prepare the syrup with the sugar and water, in a pan dissolve the sugar into the water, and preheat oven to 150°C.
  3. Cook for about 2h30. The quinces must be melting (check with a knife)
  4. You can transfer the quinces in an ovenproof pretty platter, pour the syrup on it, sprinkle with walnuts and honey (if you like its taste). Increase the oven temperature to 180°C to toast the walnuts
  5. Serve warm with Greek yoghurt.