l’atelier de Morandi

par alice roca

ghirri2

ghirri
photographies de l’atelier de Giorgio Morandi par Luigi Ghirri

Je poursuis cette semaine la découverte du peintre Giorgio Morandi à travers le prisme de la photographie. L’atelier, situé à Bologne, est resté inchangé depuis la mort du peintre en 1964 et se visite toujours (lien ici). Deux grands photographes s’en sont saisi. L’italien Luigi Ghirri  à la fin des année 80 puis plus récemment Joel Meyerowitz.
Le premier donne le sentiment de ne rien toucher au lieu et aux objets. Ses clichés font écho au travail même du peintre : un travail de regard, de contemplation, de jeux de lumières.
Le second met en scène les objets en présentant les images en diptyque voire en mosaïque. Cette approche résonne aussi avec l’oeuvre du peintre, on y questionne  la répétition, la juxtaposition des objets, propre au dispositif  de la nature morte.
Un livre des photographies de Ghirri a été publié en 1992 aux éditions Contrejour mais ne se trouve plus neuf, en revanche celui de Meyerowitz « Morandi’s objects »  chez Damiani en 2015 est toujours disponible (ici ou chez votre libraire).

meyerowitz5

meyerowitz
photographies de l’atelier de Giorgio Morandi par Joel Meyerowitz