Spoerri, reliefs et anatomie

par alice roca

spoerri7

Tableau-piège de la galerie J, 1963, Daniel Spoerri.

Aux Abattoirs ! les tableaux-pièges de Daniel Spoerri

Ma ville natale, Toulouse, expose jusqu’au 27 août « Daniel Spoerri, les dadas des deux Daniel ». L’artiste roumain a commencé à capturer des repas dans les années 60, à l’occasion de dîners évènements,  effectuant d’abord un travail de tri (certains aliments se putréfiant et ne pouvant être conservés), de collage méticuleux puis d’accrochage à la verticale sous plexiglas. Il invente alors le Eat Art.

Natures mortes plus vraies que nature, défiant les lois de la gravité, on peut les voir comme des études anatomiques de notre consommation. L’acte de manger devient ici  oeuvre d’art.

Pour participer à ces « mises en boîte », il y aura 100 couverts le 18 mai prochain,  lors du dîner organisé par le musée, en présence de l’artiste, pour la modique somme de 70 euros, oui quand même… L’artiste (ses assistants) retire les tables qu’il veut piéger au beau milieu du repas, mais aucune inquiétude pour votre estomac, vous serez immédiatement resservi et pourrez terminer tranquillement votre repas.

« Daniel Spoerri, les dadas des deux Daniel » jusqu’au 27 août 2017
Les Abattoirs
76 allées Charles de Fitte
31300 Toulouse
Ouvert du mercredi au dimanche de 12h à 18h
Nocturnes les jeudis de 18h à 20h (hors vacances scolaires).