en avent le calendrier !

par alice roca

calendrier2016

La première fois que j’ai posté mon calendrier de l’avent j’étais en congé maternité, donc oui j’avais un peu de temps. Une très bonne amie, elle se reconnaîtra peut être si elle lit mon article, m’avait dit à juste titre : toi tu as le temps pour faire de telles choses. Je voulais donc trouver un moyen ultra rapide de faire son calendrier de l’avent, et je pense l’avoir trouvé. En plus de cela, il ne vous coûtera presque rien à moins que vous ne glissiez des lingots d’or dans les bocaux bien sûr…

Voilà le procédé étape par étape :

1/ Collectez 24 bocaux en verre de tailles différentes. Je les ai choisi avec des couvercles noirs, verts, bordeaux et dorés autant que j’ai pu mais ceci n’est pas indispensable. Si vous n’en avez aucun de côté, mangez vite 24 bocaux d’olives et cornichons ou sonnez chez tous vos voisins sympas.

2/ Recouvrez-les de papier de votre choix. Vous pouvez utiliser du papier kraft (ce que j’ai fait), des papiers de couleurs, du papier journal, des tissus etc…Vous pouvez aussi utiliser des feuilles blanches et les décorer avec des dessins.

3/ Numérotez-les : soit avec des étiquettes, soit en découpant les numéros dans du papier comme je l’ai fait (papier origami Muji )  ou encore plus rapide en écrivant au feutre ou marqueur.

4/ Remplissez les bocaux : chocolats, blagues, billes, invitations à faire un Monopoly, photographies, bons pour un livre ou une sortie

Le grand avantage de ce système est que l’on peut le remplir au fur et à mesure si comme moi nous n’avons pas le temps de tous les faire là ce week end. Prenez bien note de ceux que vous avez déjà rempli pour ne pas vous emmêler les pinceaux. Les enfants n’y verrons que du feu, et quel bonheur de les  voir découvrir chaque matin la petite surprise.

5/ Disposez enfin les bocaux à votre guise, sur une nappe et surtout dans un endroit un peu en hauteur si comme moi vous avez des coquins qui discrètement ouvrent tous les bocaux en avance ! ( J’avoue pour la photo j’ai un peu triché…)