no chichi no gâchis : les agrumes

par alice roca

zestecitron

Dans la série recyclage alimentaire, j’avais un peu de culpabilité à n’utiliser que le jus de agrumes et à en jeter la peau…
Surtout depuis que je bois un verre d’eau tiède mélangée à un jus de citron frais chaque matin au réveil. C’est excellent pour stimuler le système immunitaire, faciliter la digestion, stimuler le foie, nettoyer la peau, combattre les infections et donner de l’énergie.
Voilà donc quelques idées pour utiliser au maximum vos agrumes (non traités).

1/ Avec les zestes (ou quand on a besoin que du jus des agrumes) :
Je prends donc 10 secondes de plus pour zester mon citron (il faut un bon zesteur pratique et rapide). Je récupère ainsi le zeste que je mets dans un petit bocal et que je saupoudre de sucre en poudre. Je le conserve au réfrigérateur et dès que j’ai besoin de zestes de citrons pour une recette (sucrée) j’ai ma réserve! Je fais de même avec les oranges.
Je me sers de ces zestes (citron ou orange) pour mes cakes, mes crêpes, un riz au lait ou parfumer mon granola.
Si vous n’aimez pas l’idée qu’ils soient déjà sucrés vous pouvez aussi verser ces zestes dans un petit bocal, le conserver au congélateur et vous en servir tout aussi régulièrement.

2/ Avec les peaux (ou quand on ne mange que la chair d’un agrume) :
En hiver, avec les peaux d’une orange de table, d’un pamplemousse ou d’une mandarine, on peut les garder et les mettre dans une coupelle sur un radiateur. Cela parfume la maison.
En été, on peut les utiliser pour parfumer légèrement un eau gardée au frais quelques heures.
En toute saison, on peut torréfier ces peaux en les faisant sécher au four à basse température (on peut le faire lorsque le four préchauffe pour autre chose) et en les mixant. On obtient une poudre délicieuse qui se garde une éternité dans un bocal à l’abri de la lumière.
Cette poudre s’utilise comme les zestes et aussi dans des plats salés.