happy chocolat (à tartiner)

par alice roca

pâteàtartiner

Pour ceux qui adorent le Nutella, voici la version maison de la fameuse pâte à tartiner : ultra facile, ultra rapide et beaucoup plus saine. Depuis elle, non seulement je n’achète plus de Nutella mais je ne l’apprécie plus autant : il est devenu trop sucré et trop gras. De fait, il contient 55% de sucre, 23% d’huile de palme, 14% de noisettes et 8% de cacao. Comme toujours, l’essentiel est d’utiliser des ingrédients de qualité, ici du chocolat au lait et des noisettes principalement. Il faut aussi posséder un bon mixeur (indispensable).

Pour un pot qui disparaîtra très vite…

Préparation : 15 minutes

Ingrédients : 150g de noisettes entières / 150g de chocolat au lait de couverture (en pastilles) ou type Côte d’Or cassé en morceaux / 2 cuillères à soupe d’huile neutre type tournesol / 2 cuillères à soupe de sucre glace / 1/2 cuillère à café d’extrait de vanille / 1 pincée de sel.

1/ Préchauffez le four à 180°, répartissez les noisettes sur une plaque et faites-les griller environ 10 minutes. Il est préférable d’utiliser des noisettes sans leur peau mais j’utilise souvent des noisettes avec peau, je ne trouve pas de grande différence. Laissez-les un peu refroidir.

2/ Pendant ce temps, faites fondre le chocolat au bain-marie en remuant de temps en temps.

3/ Mixez les noisettes encore tièdes jusqu’à obtention d’une poudre, faites une pause pour que le mixeur ne chauffe pas trop.

4/ Ajoutez  dans le mixeur l’huile, le sucre glace, l’extrait de vanille et le sel puis continuez à mixer jusqu’à une pâte homogène d’aspect un peu huileux.

pâtenoisettes

5/ Versez cette pâte dans le chocolat fondu, bien mélanger et versez dans un pot en verre. Votre pâte est prête !

pâteàtartiner2

Evidemment elle ne se conserve pas des mois comme un pot de Nutella mais une dizaine de jours à température ambiante. Si vous le mettez au réfrigérateur, vous pouvez le conserver plus longtemps mais dans ce cas il va durcir et vous devrez le réchauffer légèrement au bain-marie pour qu’il retrouve une consistance idéale.